Histoire de la spiruline

La spiruline, micro-algue de la famille des cyanobactéries (ou algues bleues), est apparue sur Terre il y a 3,5 milliards d’années. Elle se présente sous la forme de filaments spiralés d’environ 0,3mm. Les cyanobactéries furent les premiers êtres vivants capables de réaliser la photosynthèse et ont donc permis l’enrichissement progressif de l’atmosphère en oxygène.

Spiruline observée au microscope :

PICT0010

Dans son milieu naturel, la spiruline vit dans des lacs salés et alcalins riches en carbonates des régions tropicales. A la ferme, les conditions propices à son développement sont recrées dans des bassins.

Les Kanembous, peuple vivant au Tchad, consomment la spiruline de façon traditionnelle. Ils la font sécher dans le sable sous forme de galettes (le dihé) et la consomment mélangée dans différentes préparations culinaires.

Les aztèques consommaient également de la spiruline. Le conquistador Cortès la mentionne dans ses mémoires.

Redécouverte dans les années 50, les nombreuses analyses menées sur cette algue ont révélé une composition nutritionnelle exceptionnelle, ce qui en fait un aliment incontournable du futur !